La Chine a commencé la construc­tion

de la première ville-forêt du monde

Un projet inédit est en marche dans la province chinoise du Guangxi, au sud de la Chine.

A l’origine du projet, Stefano Boeri, déjà architecte de nombreuses tours végétales. Son objectif ? Bâtir sur 175 Ha une ville de 30 000 habitants intégrée à son environnement. Ses murs, ses toits, et ses couloirs de circulation accueilleront 40 000 arbres et un million de plantes !  

​Autosuffisante et parfaitement intégrée

« Une fois construite, couverte de verdure, la construc­tion abri­tera près d’un million de plantes de plus de 100 espèces diffé­rentes, ainsi que 40 000 arbres.Ils absor­be­ront ensemble chaque année près de 10 000 tonnes de dioxyde de carbone et 57 tonnes d’agents polluants, tandis qu’ils produi­ront 900 tonnes d’oxy­gène. La Ville Forêt aidera par consé­quent à faire bais­ser la tempé­ra­ture de l’air moyenne, à amélio­rer la qualité de l’air local.

La Ville Forêt de Liuz­hou sera égale­ment auto-suffi­sante et alimen­tée grâce aux éner­gies renou­ve­lables telles que l’éner­gie solaire et géother­mique. ! Elle devrait donc limiter massivement ses émissions de gaz à effet de serre.

De plus, cette verdure devrait avoir des effets positifs sur la pollution sonore, la biodiversité et la température !

 

L’inauguration de cette ville est prévue pour 2020.

 

Source et crédits : Stefano Boeri Archi­tetti