Dans "Human", Yann Arthus-Bertrand donne la parole à plus de 2000 citoyens du monde et nous livre un instantané de l'Humanité. Une oeuvre unique à découvrir le 12 septembre au cinéma, et dès maintenant à travers deux extraits poignants.

 

Après Home, réalisé en 2009, Yann Arthus Bertrand revient avec le très ambitieux projet Human.

 

Le photographe et réalisateur a parcouru le monde avec ses équipes à la rencontre de milliers de personnes qu'il a questionnées sur le sens de la vie, Dieu, la mort, l'espoir...

 

Dans son dernier documentaire Human, Yann Arthus-Bertrand est parti à la rencontre d'hommes et de femmes au cœur de crises politiques, de conflits d'immigration ou de tensions écologiques. "On a tous dans notre vie des gens que l'on a rencontrés et qui nous ont fait avancer, nous ont rendu meilleur, qui nous ont rendu un peu moins cons", confie en plateau le photographe.

 

 

 

 

2 000 interviews dans 75 pays
Pour arriver à ce film, 2 000 interviews ont été faites à travers le monde "pour essayer d'avoir l'essence de ce qui est important", explique Yann Arthus-Bertrand. Avec ses équipes, il s'est rendu dans 75 pays, et "on a posé 40 questions, les mêmes questions à tout le monde, sur le sens de la vie, ce que l'on voudrait changer, la croyance en Dieu, la peur de la mort...", détaille-t-il.

Tous les témoins, anonymes ou célèbres, ont été filmé sur fond noir. Un film de trois heures qui aborde des thèmes douloureux comme l'homophobie, la douleur de l'exil ou encore la guerre.

 

Trois ans de tournage auront été nécessaires aux prises de vue de ce long métrage qui invite le spectateur à mieux connaître la richesse du monde.

 

Le documentaire, financé par la Fondation Bettencourt Schueller, est libre de droits.

Entreprise d’intérêt public, Human sera diffusé aussi bien sur grand écran qu’à la télévision et sur Internet, dans plusieurs montages différents. Le lancement du film se fera simultanément à l’assemblée générale des Nation Unies, en septembre 2015.